Comme mentionné lors de notre précédent article : Celui qui effectuait des démarches administratives, nous allons, sans le savoir, passer un séjour de trois semaines dans la ville de Montréal.

Et maintenant que nous avons trouvé un hébergement correct, dans le chouette quartier de la Petite Italie, chez des gens vraiment sympas, nous allons pouvoir découvrir pleinement la ville, car bien que nous ayons déjà passé des vacances au Québec en 2009, nous n'avons jamais vraiment visité la ville par manque de temps.

Donc c’est parti ! 😃

Vue de la rue puis du balcon
Vue de la rue puis du balcon
Vue de la rue puis du balcon

Vue de la rue puis du balcon

Jour 4 : vendredi 24/06/2016

Aujourd'hui il fait super beau et super chaud !

Après avoir très très bien dormi (levés vers 10h30), nous sortons voir un peu ce qu'il se passe dans notre quartier de Petite Italie.

Pour commencer, nous aimons beaucoup l'architecture des habitations.

Des bâtiments pas très hauts, généralement 2 étages, en revêtement de briques, typique de la ville, avec escaliers apparents depuis la rue pour monter aux étages supérieurs. Tous les appartements ont la plupart du temps un petit balcon quand ce n’est pas une petite terrasse.

Nous trouvons ce style de logement, très populaire à Montréal, vraiment mignon. Et on se verrait bien habiter quelques temps dans ce type de logement…

Nous passons également devant l'église du quartier, vraiment imposante.

Et aussi devant une école élémentaire, avec ses fleurs et ses herbes aromatiques cultivées en pot par les élèves eux-mêmes. Ça égaye bien la rue.

Puis, nous commençons à creuser un peu alors où manger dans le quartier de la Petite Italie ? Dans un resto italien bien sûr ! Et ce midi, pour le dîner comme ils disent ici, ce sera Pasta ! 😜

Un régal !

Après cet excellent repas, nous allons faire un tour du côté du marché Jean Talon.

Le marché Jean-Talon c'est LE grand marché du secteur.
C'est d'ailleurs ce marché qui sépare en réalité les quartiers de la Petite Italie et de Villeray.

C'est dans ce marché que nous prenons nos premières glaces artisanales : un cornet avec 2 boules. Chocolat noir et caramel à l'érable pour moi, et une 100% canadienne pour Guigui avec canneberges et caramel à l'érable.

 

Puis en continuant la balade, nous passons, à notre grande surprise, devant la rue De Castelnau.

Un petit clin d'œil à notre région de France 😉 (Nous avons vu également sur une carte des transports en commun qu'il existait une ville nommée Montpellier, pas très loin de Montréal. Comme quoi, on ne s'éloigne pas tant que ça de chez nous...).

Comme il fait très chaud, nous poursuivons notre journée au parc Jarry où l'on se repose dans l'herbe, tout près de la piscine publique gratuite.

C'est d'ailleurs assez courant de voir à Montréal, notamment dans les parcs urbains, des piscines totalement gratuites ouvertes au public.

On y aurait bien piqué une tête par cette chaleur mais d’une part nous n'avons pas nos maillots de bain avec nous, et d'autre part, c'est blindé de monde.

Tant pis, nous nous contentons de prendre un peu de repos à l'ombre d'un sapin, le guide du routard à la main, comme une vraie touriste qui se respecte 😉.

 

En fin d'après midi, vers 17h, nous retournons au marché Jean-Talon car nous avons entendu dire qu'en fin de journée il y avait la possibilité d'acheter des fruits et des légumes pour vraiment pas cher, pour cause d’invendus.

C'est vrai qu'il y a de bonnes affaires à faire mais malheureusement les réductions ne se font pas sur les produits bio et nous aimerions dans la mesure du possible et tant que notre budget nous le permet, manger le plus sainement car selon nous, c'est aussi ça le voyage : respecter la culture du pays dans lequel nous nous trouvons mais aussi son environnement et ce, où que l'on soit et pas seulement chez nous.

Et ça commence par ce que nous mangeons.

 

Après ce dernier passage au marché, nous retournons à l'appart et discutons un moment avec Louis, notre hôte AirBnB.

C'est seulement en début de soirée que l'on se rend compte que l'on a complètement loupé le défilé de la fête nationale du Québec qui se tenait à 13h.

D'après Louis, nous n'avons pas raté grand chose. Ce n'est ni plus ni moins qu'un défilé dans le même style que le nôtre au 14 juillet.

Nous comprenons aussi que c'est parce qu'aujourd'hui est un jour férié, jour de fête nationale québécoise, qu'il y avait autant de monde à la piscine du parc Jarry...

Pas vraiment d'animation le soir alors nous passons le début de soirée tranquillement dans notre chambre avec comme ambiance la musique lounge que passe le resto italien juste en bas de l'immeuble, puis le reste de la soirée à discuter avec Saphir, notre colloque française Air b'n'b, également pvtiste.

 

Jour 5 : samedi 25/06/2016

Encore une belle et chaude journée qui s'annonce aujourd'hui.

Au programme, la visite du Vieux Montréal qui n'a absolument rien d’une vieille ville comme on l’entend chez nous.

En fait c'est plutôt quelques bâtisses anciennes entre d'autres plus modernes.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Toutefois, quand nous arrivons à la place Jacques Cartier, les souvenirs remontent aussitôt à la surface.

C'est ici que nous avions mangé il y a 7 ans, en 2009, lors de notre premier voyage au Québec.

Et il se pourrait bien que le resto dans lequel nous décidons de nous arrêter soit le même qu'à l'époque.

En effet, nous n'étions pas restés suffisamment longtemps à Montréal pour visiter la ville mais après avoir rendu notre camping-car, nous avions passé notre dernier jour sur cette place avant de reprendre l'avion pour la France.

Après avoir rempli nos estomacs, nous reprenons la balade et trouvons un charmant petit parc près du port où digérer paisiblement et même faire une petite sieste, à l'ombre d'un arbre.

Ce que j'aime faire la sieste après manger ! Surtout quand on a une belle journée comme aujourd'hui 😊.

Pour la soirée, Laurence, la copine de Louis qui nous reçoit pendant notre séjour, nous propose de les accompagner au marché de nuit situé tout près de chez eux.

C'est avec grand plaisir que nous les accompagnons, et au retour, nous nous offrons de nouveau, une bonne gelato.

Va falloir qu'on fasse gaffe car à manger comme ça, on va vite devenir gros et pauvre.

 

Jour 6 : dimanche 26/06/2016

Encore une journée sous un soleil radieux et chaleureux.

En fin de matinée, nous nous rendons à pieds jusqu'au travail de Laurence le Milena's, un petit resto snack situé dans le quartier de Mile End, aux spécialités grecques biologiques.

Une petite balade matinale de 30 minutes. Nous y prenons un café, une limonade (qui correspond chez nous à une citronnade) et un bon muffin.

Le quartier de Mile End est un quartier plus verdoyant vraiment sympa avec toutes les commodités à proximité.

Et le quartier étant assez poche du quartier d’Outremont, nous y croisons également une population très particulière, celle des juifs assetiques.

Ce sont les gens de confession juive qui sont restés bloqués dans les années 50.

Les hommes sont tous vêtus de noir avec les bouclettes qui sortent du chapeau (on croirait regarder Rabby Jacob), et les femmes, elles, vêtues d'un chemisier et de collants en laine sous une jupe mi-longue, portent toutes les mêmes perruques car elles sont dans l'obligation de se raser la tête une fois devenues épouse.

Du moins c'est ce que nous avons cru comprendre.

Bref, moi, ça me fascine de les voir toutes identiques en train de pousser leur poussette.

Quand je pense à toutes ces femmes qui se sont battues et qui se battent encore pour avoir droit à de la liberté, j'avoue que j'ai quelques difficultés à comprendre ce que je vois.

Mais bon, c'est rigolo et ça met un peu de folklo dans le quartier.

 

Au snack de Laurence, nous y faisons la connaissance de sa maman, une femme extraordinaire, pleine de vie, qui a pas mal baroudé étant plus jeune, et avec qui nous discutons pendant près d'une heure.

Un très bon moment passé en sa compagnie (Laurence, ta maman est extra 😉).

 

Ensuite, en début d'après midi, nous nous rendons du Milena's jusqu'au Mont Royal (encore une petite balade de 20 minutes à pieds) et là c'est parti pour une agréable promenade dans tout le parc du Mont Royal durant tout l'après midi.

Et nous y voyons pleins de bêtes !

Des écureuils bien sûr, ça c'est assez courant au Canada et notamment dans les parcs urbains, mais aussi une famille de raton-laveur,

Un grand Pic,

Et une chouette ! Oui oui, une chouette en pleine journée !

Et vraiment pas sauvage car nous arrivons à nous en rapprocher sans trop de difficulté pour la prendre en photo.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Dans le parc, nous y trouvons aussi un lac nommé le Lac aux Castors, même si on y voit jamais de castor…

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Puis nous arrivons tout en haut du Mont Royal.

D’ici nous avons une superbe vue sur la ville de Montréal, le côté des affaires.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

D'autres points de vue sur l'autre côté de Montréal, vers le biodome et le pont Jacques-Cartier.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Avec la petite pause miam-miam, cela nous prend environ 3h pour faire le tour du parc, et vers 16h, nous nous retrouvons à l'endroit où plusieurs groupes se rejoignent me dimanche pour jouer des percussions.

Le lieu est connu comme la place des tam-tam. C'est bourré de monde !

Et on y trouve tous les styles : des gens qui fument du "pot" (Marie Jeanne), des mecs qui se combattent en costume de gladiator, des pseudo moines bouddhistes, et des musiciens de percu.

 

Un peu à l'écart de tout ce monde, nous nous faisons une petite place pour nous reposer de cet bel après-midi de marche.

Je suis à deux doigts de m'endormir quand Dara (l'ami d'école de Guigui) nous retrouve. Il reste un court instant avec nous puis nous repartons chacun de notre côté.

 

Jour 10 : jeudi 30/06/2016

Aujourd'hui à été une journée principalement consacrée à des démarches administratives, mais en début de soirée, nous retrouvons Saphir ainsi que Laurence et Louis (nos colocataires du moment) au parc Jarry, à 20 minutes à pieds de l'appartement, pour y faire un petit pique-nique qui met fin à la colocation de Saphir.

En effet, son aménagement dans l'appartement de Louis et Laurence était temporaire, elle a trouvé un autre appart en colloque à quelques rues d'ici.

Et comme tout les montréalais, elle déménage le 1er juillet, donc demain.

C'est pourquoi nous faisons ce pique-nique pour marquer le coup.

Le parc étant envahit de moustiques, nous prenons le dessert à l’appartement, puis sortons en ville pour le festival de jazz, tous les 5.

Nous passons une très bonne soirée en compagnie de nos hôtes.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Nous rentrons vers 1h30 du matin.

Je m'endors sous la belle voix de Louis et la douce musique de sa guitare qui me berce.

Et oui parce qu'on ne vous avait pas dit, mais Louis est musicien, compositeur et interprète. Plutôt cool n'est-ce pas ? 😉

 

Jour 13 : dimanche 03/07/2016

Aujourd'hui, nous décidons de passer l'après midi au parc Jean Drapeau, sur les îles soeurs de Montréal.

Une fois sur place, nous sommes un peu déçus.

Tout d'abord, l'attraction du parc c'est le pique-nique électronique qui a lieu tous les dimanches.

C'est juste une place où l'on peut manger avec comme ambiance, de la musique électronique à fond. Mouais… Nous, la musique électro, on n’aime pas trop ça et puis ce qu'on entend au loin, bah c'est pas terrible…

Alors payer 15$ l'entrée pour manger et ne pas s'entendre causer, non merci ! Tant pis si on passe pour des rabat-joie.

Au parc Jean Drapeau, il y a aussi un parc aquatique. C'est 7,50$ l’entrée pour la piscine et 9$ pour aller à la plage.

Comme nous n'avons ni serviettes, ni maillots de bain, c'est réglé, nous n'y allons pas.

Et puis payer pour aller à la plage ne nous enchante pas plus que ça… C'est vraiment un truc de citadin ça.

 

Il y a tout de même quelques coins sympas.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Nous préférons aller au parc Lafontaine que nous avions vu de nuit avec Dara lorsque nous l'avions accompagné au tennis.

En chemin, nous prenons sandwich et salade à emporter et pique-niquons dans le parc, sur un banc en face d'un bassin.

Nous passons une bonne partie de l'après midi à flâner au soleil sur ce banc.

Canada : Celui qui visitait Montréal
Canada : Celui qui visitait Montréal

Vers 17h nous quittons le parc et allons au marché Jean-Talon acheter un petit cadeau pour Laurence.

Aujourd'hui c'est son anniversaire, du moins sa fête comme ils disent ici.

Son truc du moment, c’est les plantes nous a-t-elle dit une fois.

Et elle et Louis veillent à manger bio le plus possible, alors nous trouvons bon de lui offrir un pied de tomates bio, bien garni.
Ainsi, après notre départ, elle se souviendra de nous encore un moment.

Elle semble ravie de son cadeau et nous fait un câlin pour nous remercier.

Au Québec, les câlins sont une vraie marque d'affection car en général, pour saluer une personne dont ils ne sont pas très proches, ils font une jolie poignée de main.
Donc nous sommes ravis qu'elle nous montre cette marque d'affection au travers de son câlin.

Ensuite elle nous propose de venir manger avec elle et ses amis au resto italien juste en bas de l'appart pour fêter son anniversaire.
Nous acceptons volontiers et passons une très bonne soirée. Le resto est excellent en plus.

 

Jour 14 : lundi 04/07/2016

Ce soir, nous sortons nous promener au festival de jazz, en plein centre ville de Montréal, au quartier des spectacles.

Pour y aller, nous prenons un métro et plutôt que de prendre la correspondance pour une seule station, nous passons par le fameux souterrain, tant apprécié par les montréalais l’hiver, car il leur permet de circuler dans tout le centre ville sans mettre un seul orteil dehors.

À 22h, nous arrivons pile pour une animation d'eau dans le bassin du souterrain.

C'est rigolo de voir les enfants émerveillés devant les jets d'eau animés.

Arrivés à la grande scène du festival de jazz, nous y faisons une belle découverte musicale, celle de Jamie Cullum.
Un chanteur qui envoie du lourd du scène et qui reprend des chansons pop de type Rihanna merveilleusement bien en version jazz.

Un peu plus tard dans la soirée, nous retrouvons Laurence qui nous avait proposé de passer un bout de la soirée avec elle.

Nous nous installons tous les 3 un peu plus loin dans un bar où nous découvrons un groupe de blues très sympa, Jordan Officer, et discutons de choses et d'autres.

Laurence se confie un peu à nous. Elle est vraiment mature du haut de ses 23 ans, bien plus que la plupart des jeunes que nous connaissons. C'est une chouette fille, nous avons beaucoup d'affection pour elle.

 

Jour 20 : dimanche 10/07/2016

Aujourd'hui c'est la finale de la coupe d'Europe de football.

Nous ne sommes pas des fans de football mais bon, là il y a quand même la France en finale alors on se dit que si elle gagne, ça peut être cool de participer à l'ambiance de folie qu'il y aura après le match…

Ici le match a lieu à 15h (6h de moins qu'en France) et au début nous pensions le regarder dans un bar avec Dara mais il nous informe que le bar dans lequel il se trouve est blindé de monde ! Plus du tout de place !

Tant pis, nous irons le voir tous les deux dans un autre bar.

Et nous allons, sous les conseils de Louis, dans un bar situé un peu plus bas dans la rue de notre appartement.

Nous sommes toujours dans le quartier de la Petite Italie et sommes persuadés que les italiens qui ont perdus dernièrement, supporteront la France.

Erreur ! Dans le bar où nous nous sommes installés, les gens soutiennent le Portugal...pas top. On se sent un peu seul, avec ce jeune homme assis au bar, aux couleurs de la France.

Du coup, à la mi-temps, nous quittons le bar en quatrième vitesse pour nous rendre dans le quartier Mont Royal, quartier des français.

Là il y a un bar nommé Mr Ricard, dans lequel il est impossible d'y mettre un orteil tellement il y a de monde.

Certes il y a de l'ambiance mais bon, on aimerait quand même voir le match.

Et puis, au bout de quelques minutes, on se rend compte que ce n'est pas l'ambiance que nous aimons particulièrement.

En effet, si soutenir une équipe de foot c'est faire preuve de chauvinisme et porter des insultes envers l'équipe adverse, non merci.

Du coup nous allons au bar juste à côté, nommé Michelangelo. Lui aussi est bondé de monde mais de dehors nous pouvons encore voir un bout de télévision et suivre le match. Et surtout, les clients supportent la France.

Ah ! On se sent moins seul. Jusqu'au bout les français nous aurons mis en suspens mais malheureusement la victoire nous échappe.

 

C'est donc déçus que nous quittons le bar et faisons un tour au parc situé juste en face, où se déroule le festival de l'Inde.

Un repas y est servi gratuitement mais nous pouvons faire un don. Évidemment nous ne sommes pas des radins et faisons une donation pour le repas.

 

Puis, en chemin vers le bar dans lequel se trouvait Dara, nous assistons à la joie des supporters portugais.

C'est au coin d'une rue, complètement par hasard, que nous croisons Dara et deux de ses amis français.

Nous allons ensemble boire un verre au Colonel Moutarde, un bar-jeux.

Comme le veut le concept, nous pouvons jouer à des jeux de société alors c'est ce que nous faisons.

Nous essayons deux jeux dont un que je ne pige absolument pas. Le serveur à beau m'expliquer les règles du jeu, son accent québécois est trop prononcé pour moi et je ne comprends rien de ce qu'il dit.

Mais ce qui me rassure c'est que je ne semble pas être là seule car je vois bien que le pote de Dara à quelques difficultés à comprendre aussi.

Malgré tout, la chance du débutant me sourit car je finis 2e à la première partie (c'est Guigui qui le vainqueur) et je gagne même la 2e partie, devant Guigui.

Franchement, si on n'est pas une équipe de bogosses ! 😊

 

Voilà pour nos trois semaines passées à Montréal.

Une chouette ville où nous pensons qu'il peut faire bon vivre mais ça reste une grosse ville et donc la vie est chère…

Nous ne savons pas encore si c'est à Montréal que nous viendrons poser nos sacs quelques temps pour travailler, mais en tout cas, nous avons quelques contacts et peut-être des pistes pour trouver du boulot, donc c'est déjà pas mal.

Nous verrons bien comment se passe la suite de notre voyage.

Et c'est demain que nous partons à la découverte de nouveaux espaces.

 

Un grand merci à Louis et Laurence de nous avoir accueillis et hébergés durant ces trois semaines.

Nous avons passé des super moments en leur compagnie.

Ils sont nos premières belles rencontres de notre voyage au Canada.

La suite au prochain épisode 😉

Retour à l'accueil