Jour 98 : lundi 26/09/2016

Maintenant que nous sommes de retour au Québec, nous commençons par changer d'heure. Et oui, encore !
Il est désormais une heure de moins qu'au Nouveau Brunswick, ce qui signifie que le soleil va se coucher plus tôt, vers 18h30.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Sans perdre de temps, nous poursuivons notre route jusqu'à Kamouraska, une petite ville de 700 habitants située dans la région du Bas Saint-Laurent à l'Est du Québec, sur la rive sud du fleuve.
Il y a sept ans, nous avions admiré un superbe coucher de soleil dans ce coin là et en avons gardé un très bon souvenir.
C'est pourquoi, le ciel étant plutôt dégagé et ensoleillé, nous aimerions de nouveau assister au spectacle que peut nous offrir la nature.
Arrivés vers 17h, le soleil est encore bien haut alors nous nous arrêtons un moment pour nous dégourdir les jambes et admirer le paysage donnant sur les montagnes de Charlevoix.

 

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Nous continuons notre route pendant encore une vingtaine de kilomètres et stationnons sur le parking sur centre des visiteurs de La Pocatière, une autre petite ville de la région.
C'est ici que nous passerons la nuit, face au Saint-Laurent.
Malheureusement, nous ne voyons pas grand chose du coucher de soleil, les nuages s'étant soudainement amoncelés et accrochés aux montagnes. 

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Tant pis ! Nous nous occupons autrement et observons le comportement de cette martre sortant de sa planque, en quête de nourriture près d'une poubelle.

Journée 99 : mardi 27/09/2016

Réveil tranquilou ce matin. De toute façon, il pleut.
Aujourd'hui, nous pensions aller jusqu'à Québec pour y séjourner quelques jours, visiter la ville et prendre la température pour une éventuelle installation hivernale.
Malheureusement, la météo n’annonce rien de beau pour les prochains jours, tandis qu'à Montréal, le temps est plutôt clément et doux à en croire les prévisions.
Une fois n'est pas coutume, nous changeons à nouveau nos plans (ça devient vraiment une habitude depuis une semaine…) et prenons la route en direction de Montréal.
Ainsi, nous terminerons notre voyage là où il a commencé.
De plus, nous aimerions beaucoup revoir Audrey et Jonathan, nos deux compatriotes de Montpellier aussi chanceux que nous, venus également au Canada avec un PVT.

À priori, il nous faut 4h30 de trajet pour arriver jusqu'à chez eux, mais nous faisons une pause en cours de route sur une aire de repos.
Pause déjeuner et repos pendant un long moment, moi reprenant contact avec des personnes rencontrées plus tôt lors de notre voyage, et commençant à me renseigner sur les bons plans boulot, logements et vêtements d'hiver.

18h30, nous voici arrivés chez Audrey et Jonathan, sous un beau soleil et des températures vraiment agréables. Nous sommes en T-shirt dis-donc !

C'est vraiment chouette de les revoir ici ces deux-là, d'autant que tout semble aller pour le mieux pour eux.
À peine deux semaines qu'ils sont arrivés qu'ils ont déjà trouvé un super appart rien que pour eux, et du boulot.
C'est en voyant le visage épanoui de Jonathan, heureux de travailler, que l'on se souvient qu'il y a un réel problème d'emploi en France…

Pour célébrer nos retrouvailles, nous allons manger aux “Trois Amigos” en centre-ville, le tout premier resto que nous avons essayé à notre arrivée à Montréal il y a tout juste trois mois.
Et bien, c'est toujours aussi bon.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Jour 100 à jour 109 : jusqu'au 07/10/2016

Notre séjour à Montréal dure 10 jours cette fois-ci. Nous sommes logés chez Audrey et Jonathan.
Dix jours pendant lesquels il nous fait du bien de nous poser et de lever le pied.

Pendant ces dix jours, nous avons partagé des repas avec nos amis, et notamment un poulet rôti accompagné de frites au four maison, un incontournable pour notre ami ch'ti 😉.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Nous sommes allés visiter l'Insectarium et le jardin des lumières au biodôme de Montréal.
L'Insectarium est intéressant, surtout pour y voir des bestioles vraiment bizarres…

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

À la sortie de cette visite, nous jouons un peu avec les écureuils et ressortons un temps du jardin des plantes pour manger un morceau pendant que la nuit tombe.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Puis, vient la visite du jardin des lumières, visiblement très apprécié par le public. On se croirait à Disneyland tellement il y a de monde !
Obligés de faire la queue et d'avancer tels des moutons pour admirer le jeu de lumière mis en scène dans les jardins japonais et chinois. Tout ce que je déteste !
C'est joli mais ça ne vaut pas non plus les 15,50$ que nous avons payés à l'entrée.
Avec Audrey et Guigui, nous n'apprécions que modérément la visite, principalement à cause de tout ce monde qui nous entoure, mais s'il y en a bien un qui se régale à prendre plein de photos, c'est Jonathan.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Pendant ces dix jours chez nos amis, nous avons également passé quelques soirées à regarder des films sur la chaîne cinéma de la télé, pendant que certaines essayaient tant bien que mal de créer un blog. N'est-ce pas Audrey ? 😉

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Ah ! Ma copine n'est peut-être pas très douée en informatique (elle se débrouille toujours mieux que moi ceci étant dit…), mais elle a quand même réussi à tresser mes longs et fins cheveux propres, ce qui n'est pas toujours chose facile sur des têtes blanches 😉.

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Par choix, nous n'avons pas voulu entreprendre trop d’activités à Montréal. D'abord parce que nous y avons déjà séjourné trois semaines au début de notre voyage, mais aussi parce que notre but est vraiment de nous reposer et réfléchir à la suite.
Beaucoup de repos donc, mais aussi de lectures, de recherches d'emploi et de logements via les sites internet, et aussi du magasinage comme diraient nos amis québécois.

Nous sommes allés faire un tour dans les friperies, ces boutiques qui revendent des vêtements d'occasion pour vraiment pas cher.
J'y ai trouvé deux pulls pour 15$ les deux, taxes incluses, soit 10€.

Nous avons également essayé dans différentes boutiques, des manteaux d'hiver et accessoires, question de nous mettre dans l'ambiance des mois qui arrivent…

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Il y a une boutique qui est vraiment bonne pour les vêtements d'hiver, c'est la MEC : Mountain Equipment Coop.
En effet, les manteaux, remplis principalement de plumes ou de duvet, sont fabriqués dans le respect des animaux, et sont vraiment de très bonnes qualité. 
Certains diront que ce n'est pas écologique de porter un manteau de la sorte, ce à quoi nous pouvons répondre que tout dépend de la manière dont ont été traitées les bêtes… Et puis, devons-nous rappeler que nos ancêtres ne se vêtissaient qu'avec des peaux de bêtes jadis ? 
On a beau dire ce qu’on veut, en attendant, le duvet ça tient chaud, et les hivers au Québec sont quand même à base de -20℃ en moyenne !
De plus, les manteaux synthétiques ne sont pas plus écolo de part l'extraction du pétrole notamment pour la fabrication, le transport, etc…

Enfin bref ! Ils sont bien beaux ces manteaux au MEC, ils sont écologiques et fabriqués de façon responsable, c'est vrai...mais ils sont surtout très chers ! 
Si nous étions certains de passer plusieurs années au Québec, cela ne nous dérangerait pas forcément de dépenser 500$ et plus pour un bon manteau que nous garderions très longtemps (plus de 400€). Mais ce n'est pas le cas ! Pour le moment, nous ne voyons pas plus loin que deux ans au Canada, et n'envisageons pas de passer nos deux hivers au Québec. Dans l'ouest canadien il fait moins froid paraît-il…
Pour le moment, nous n'avons aucune rentrée d'argent, ce qui signifie que chaque dollar compte…

Dans la boutique du MEC, nous finissons par acheter malgré tout des chaussettes en laine de mérinos, une bonne matière pour garder les pieds au chaud 😉.

Pour ce qui est des manteaux, nous trouvons notre bonheur au Winners, un autre magasin spécialisé dans les habits à prix discount. Il s'agit en réalité d'articles invendus des collections passées.
Nous, on s'en fiche que la collection soit passée. Tout ce qu'on veut, c'est ne pas virer au bleu quand il fera froid.
Les modèles n'existant parfois qu'en une seule taille, il nous a fallu fouiller quelques heures dans le magasin pour finalement trouver ceux qui nous correspondent au mieux, et pour un budget raisonnable. 
Mon manteau coûte 180$ au lieu de 300$, et Guigui paye le sien 150$ au lieu de 245$.
Et voici le look que nous aurons cet hiver. Bogoss ou pas bogoss ?

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Ces quelques heures passées dans les boutiques nous ont permis de découvrir que les québécois ne blaguent pas avec le froid.
Absolument tout est prévu pour affronter l'hiver dans les meilleures conditions.
Les vêtements sont discrètement doublés de polair, les chaussures fourrées restent très élégantes pour les femmes. Bref, c'est assez rassurant de savoir que l'on ne va pas passer des mois enfermés dans un appart.

Évidemment, nous ne pouvions pas séjourner à Montréal sans passer voir les quelques personnes que nous connaissons dans cette ville.
À commencer par Dara et Nathanaël (nommé également “Blond” tout simplement en référence à sa couleur de cheveux 😉), deux amis d'école de Guigui, Blond accompagné de sa copine Eleonore.
Eux aussi sont en PVT au Canada depuis fin juin. À croire qu'il règne une sale ambiance en ce moment en France…  
Nous passons tous les cinq une sympathique soirée dans un bar, à échanger nos expériences de voyage et nos projets, autour de bonnes planchettes de charcuterie.

Bien sûr, nous sommes allés rendre visite à Laurence, notre hôte Air b'n'b du mois de juillet, dans le quartier de la Petite Italie. Louis n'était pas présent mais nous avons toutefois passé deux bonnes heures à discuter avec la sympathique et rigolote Laurence 😉.

Enfin, nous ne pouvions pas être à Montréal sans rendre visite à Stéphanie et Sydney, ce charmant couple québécois que nous avons rencontré cet été lors de nos randonnées dans le parc du Fjord du Saguenay.
Il nous avait promis de nous faire goûter l'excellent resto indien situé à deux pas de chez eux dans le quartier de Verdun si nous repassions par Montréal.
Chose promise chose due, et moi qui suis complètement dingue de la nourriture indienne, n'ait pas hésité une seconde à leur rappeler leur promesse 😉.
Il nous avait promis un resto super bon pour super pas cher, et ils ne nous ont pas menti !
Pour seulement 50$ (environ 35€), nous nous sommes éclatés le bide !
En apéritif, des samosas et bouchées de légumes.
En entrée, un dosa pommes de terre.
Au plat, un poulet beurre accompagné de nan.
Bref, nous nous sommes RÉ-GA-LÉS 😋

Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal
Canada : Celui qui bouclait la boucle : retour à Montréal

Un super moment que nous avons passé en leur compagnie.
Steph et Sydney sont vraiment gentils. Steph m'a même donné un manteau de sport super chaud pour cet hiver ! 
Encore merci Steph ! Je l'ai déjà porté et il est parfait ! Même pas froid 😉.


Notre séjour à Montréal s'achève. Il est temps pour nous de quitter cette grosse ville pour aller vivre une nouvelle aventure en région.
Ces dix jours passés ici ont certes été agréables, mais nous ne sommes vraiment pas faits pour vivre en ville. 
Il y a toujours du bruit, c'est pollué et la vie coûte cher à Montréal.
Ce n'est pas ce que nous sommes venus chercher dans ce pays, alors tchao ! 
Et en route pour un nouveau chapitre de notre voyage au Canada.

Retour à l'accueil