24 septembre

 

Aujourd’hui, on achète nos billets de train pour Dali et Chengdu ainsi que nos billets d’avion pour le Népal. Une bonne chose de faite. Nous quitterons la Chine le 9 octobre, ce qui nous laisse 11 jours à partir du moment où on aura récupéré nos visas pour visiter Dali, peut-être Lijiang et le Sichuan.

Ça fait un peu court mais on commence à saturer de la Chine, surtout moi alors on va sélectionner les lieux à visiter.

 

Dans l’après-midi, on se balade autour du lac Vert de Kunming. C’est joli et il est très agréable de se promener dans le parc où règne une bonne ambiance.

 

07 01 Kunming (2)

 

07 01 Kunming (1)

 

07 01 Kunming (3)

 

07 01 Kunming (8)

 

On y voit plusieurs groupes de personnes pratiquer des danses de toutes sortes et du taï-chi.

 

07 01 Kunming (4)

 

07 01 Kunming (5)

 

07 01 Kunming (6)

 

07 01 Kunming (7)

 

Évidemment, quand les participants me proposent de danser, c’est avec grand plaisir que je me joins à eux.

D’une manière générale, je trouve les échanges avec les chinois plutôt limités mais quand il s’agit de danser, les femmes me demandent souvent de les rejoindre et j’adore ça !

 

Deux choses retiennent notre attention dans ce parc :

- la première est qu’il n’y a aucun rapport à l’argent. Les personnes pratiquent leurs danses et leur gym gratuitement et dans la bonne humeur. De plus il y a tous les âges, aussi bien des hommes que des femmes, des jeunes comme des moins jeunes.

- la deuxième est que nous sommes mardi, il est 15h et qu’il y quand même beaucoup de monde dans ce parc. Pourquoi ne sont-ils pas au boulot tous ces gens ?

 

De retour à la guesthouse, nous poursuivons notre avancée sur le blog.

 

 

25 septembre

 

Rien de spécial aujourd’hui. Le temps est comme ci comme ça alors on continue d’avancer le blog. La connexion est certes très mauvaise mais cela ne nous empêche pas de préparer des articles.

La Mongolie ça commence à faire loin dans le temps et ce n’est pas toujours facile de se rappeler de chaque détail… Heureusement que je tiens un journal de bord et qu’on a des photos qui nous rappellent d’ailleurs tous les bons moments passés dans ce pays. Nous ressentons un peu de nostalgie…

 

 

26 septembre

 

Le programme d’aujourd’hui est d’aller marcher aux Monts de l’Ouest. Une balade d’environ 4-5 heures.

Mais avant ça, petit déjeuner et on profite que la connexion soit un peu meilleure pour charger une vidéo sur internet, que l’on publiera ensuite sur le blog. C’est à ce moment-là que les emmerdes commencent…

Guigui essaie de recharger la tablette…rien ne se passe.

Il essaie avec deux autres prises…ça ne recharge toujours pas. Merde la tablette est cassée ! C’est la panique !

Avant de partir à la recherche d’un réparateur pas trop cher, il faut absolument que l’on sauvegarde toutes nos photos et vidéos sur cartes SD. 6 mois de voyage, 82 Go de photos, on n’a pas assez de cartes.

Guigui fonce dans un magasin acheter clé USB et cartes SD pour sauvegarder le reste.

Les cartes qu’il a achetées font 32 Go chacune, c’est assez mais elles sont super lentes à récupérer les photos. Du coup ça bouffe pas mal de batterie.

Si la tablette s’éteint et qu’on ne peut plus la rallumer, on peut dire au revoir à nos souvenirs de voyage…

Du coup, l’instinct de survie s’empare de mon pti coeur qui se la joue Mac Gyver et bidouille le chargeur. Ouf la tablette se recharge un peu !

Pendant que les photos se copient, on part dans la rue conseillée par la guesthouse pour acheter des cartes SD et se renseigner des prix pour une autre tablette, voire même un PC, au cas où la notre serait irréparable.

Deux cartes SD de 32 Go négociées à 300 yuan (37,50 euros) mais pas de tablette ou d’ordinateur  car les prix pratiqués sont les mêmes qu’en Europe sauf qu’on est moins sûr de la qualité.

Du coup on espère qu’elle sera rapidement réparable et pour pas trop cher…

 

Conclusion de la journée : nous ne sommes pas allés marcher aux Monts de l’Ouest. Au lieu de ça, nous avons passé une journée bien pourrie à trouver des solutions pour l’ordinateur et les photos.

Mais voyons le côté positif, nous avons réussi à sauvegarder toutes nos photos et vidéos, ce qui a pris 6h en tout, et le temps ayant été plutôt gris, la balade n’aurait sûrement pas été plaisante.

 

 

27 septembre

 

On commence la journée par aller récupérer nos visas et passeports, sans aucun problème. Puis on retourne au magasin où nous avons acheté nos cartes SD hier pour lui demander s’il peut réparer notre tablette.

Il demande à un collègue qui malheureusement répond par la négative car il ne connaît pas la marque de notre tablette : ARCHOS. Voilà ce qui arrive quand on achète français !

On perd un peu espoir car nous avons un train à prendre ce soir et on aurait bien aimé faire réparer cette fichue tablette, surtout que ce n’est pas grand chose. Juste une petite pièce à changer.

A tout hasard, on demande à une deuxième boutique, enfin il s’agit plutot d’un mec tout seul dans son boui-boui.

Il regarde la tablette…puis jette un oeil parmi ses pièces…il a la pièce à changer et il peut réparer maintenant ! Trop cool ! Et en plus, pour seulement 50 yuan (6 euros) !

C’est parti pour 2h de réparation et de stress.

 

Pour commencer, il n’arrive pas à ouvrir la tablette (nous n’avions pas réussi non plus). Faut dire qu’elle est quasiment impossible à ouvrir.

Mais le mec fait preuve de prersévérence. Il force un peu, nous on flippe beaucoup qu’il l’abime encore plus. Il finit par l’ouvrir après 35 minutes d’acharnement, et sans la casser.

Puis ça se complique. Il détache l’espèce de bande magnétique qui relie le boitier à l’écran mais il semble galérer. La pression monte d’un cran.

 

07 01 Kunming (9)

 

Ensuite on le voit trifouiller des pièces qui ne sont pas concernées par ce qui sert à recharger la tablette. Mais pourquoi il touche à tout ça ?!!! Il va tout nous péter !

Du coup, Guigui, un tantinet stressé, regarde attentivement ce que fait le mec , qui voit notre inquiétude.

Il nous explique que la pièce a changer est soudée et que pour la remplacer il faut dessouder le reste.

Allez, on déstresse un peu, on essaie de lui faire confiance. Après tout les chinois font plutôt du bon travail à Montgallet.

Et en effet, il s’est montré minutieux et a réparé notre tablette.  Et tout fonctionne ! On en revient pas.

Nous repartons tout contents et soulagés de ne pas avoir à racheter un ordinateur.

Un grand merci à ce réparateur :-)

 07 01 Kunming (10)

 

Nous passons la soirée à notre guesthouse en attendant de prendre notre train de nuit en couchette avec des draps sales, destination Dali

 

 

28 septembre

 

Arrivés à la gare de Xiaguan, il nous faut prendre un bus pendant une demie heure pour nous rendre à Dali.

Une fois dans notre chambre, c’est l’inspection des lieux : bah c’est moyen. Nous avons un doute sur la propreté des draps et il y a des moisissures dans la salle de bain. Tant pis, on fera avec. De toute façon, on n’a pas le choix, c’est la semaine de vacances en Chine et tout est complet.

Je commence la journée par une petite sieste du matin tandis que Guigui, pas fatigué, s’en va faire un tour dans la vieille ville et profiter des couleurs matinales pour prendre quelques photos.

 

07 02 Dali (1)

 

07 02 Dali (2)

 

07 02 Dali (3)

 

07 02 Dali (4)

 

07 02 Dali (5)

 

07 02 Dali (6)

 

07 02 Dali (7)

 

07 02 Dali (8)

 

07 02 Dali (9)

 

07 02 Dali (12)

 

Pendant sa balade, il assiste même à un tournage de film.

 

07 02 Dali (11)

 

07 02 Dali (10)

 

Il revient à la chambre avec le petit déjeuner. Si c’est pas mignon….  

Puis nous passons l’après-midi à visiter la ville en passant par un marché,

 

07 02 Dali (13)

 

07 02 Dali (14)

 

07 02 Dali (15)

 

07 02 Dali (16)

 

07 02 Dali (17)

 

07 02 Dali (18)

 

une église catholique avec Jesus Christ aux yeux bridés (on vous l’aurait bien montré mais on n’avait pas le droit de prendre des photos…),

 

07 02 Dali (19)

 

07 02 Dali (20)

 

une école,

 

07 02 Dali (21)

 

et pour finir la balade, nous montons en haut de la tour située en plein centre de la vieille ville pour une vue panoramique.

 

07 02 Dali (22)

 

07 02 Dali (23)

 

07 02 Dali (24)

 

Cette ville est vraiment charmante et resssemble beaucoup plus à l’image que l’on peut se faire de la Chine.

 

 

29 septembre

 

Aujourd’hui nous allons nous promener dans les villages autour du lac Erhai.

On commence par le village de Xizhou et son marché très moyen. La seule personne qui vient nous aborder est une femme vêtue d’un habit traditionnel (la seule qui en porte un d’ailleurs) pour nous vendre un gadget complètement inutile.

Le reste du village aux maisons traditionnelles Bai est plutot mignon.

 

07 02 Dali (25)

 

07 02 Dali (26)

 

07 02 Dali (27)

 

07 02 Dali (28)

 

07 02 Dali (29)

 

07 02 Dali (30)

 

07 02 Dali (31)

 

Nous continuons la promenade en nous rendant cette fois-ci au village de Zoucheng. Le marché, assez classique, se situe sur une place vraiment jolie.

 

07 02 Dali (36)

 

07 02 Dali (37)

 

07 02 Dali (38)

 

Encore une fois, on se fait aborder par une femme vêtue d’un bel habit traditionnel, qui nous propose de visiter un atelier de broderie artisanale. Mais nous ne sommes pas nés de la dernière pluie !

Notre ami Le Routard nous a prévenu que tous ces ateliers soit disant artisanaux sont du pipot. En réalité, les broderies sont industrielles et sont vendues une fortune.

Nous refusons gentiment la proposition de la Madame et partons sur les hauteurs du village. La dame nous suit, elle commence à devenir un peu chiante…

Une fois n’est pas coutume, nous sommes forcés de lui dire sur un ton pas très aimable qu’on aimerait qu’elle nous lâche la grappe.

 

En nous baladant, nous passons effectivement devant des ateliers industrialisés. Aucun homme, aucune femme ne brode, ce sont les machines qui travaillent. C’est vraiment un pays où règne la fourberie…

Nous apprécions toutefois la promenade dans les ruelles de ce village.

 

07 02 Dali (32)

 

07 02 Dali (35)

 

07 02 Dali (33)

 

07 02 Dali (34)

 

En redescendant sur la place du marché, une autre dame en habit traditionnel essaie de nous embarquer dans un atelier de broderie. Trop c’est trop, nous allons lui montrer qu’il faut qu’elle arrête de nous prendre pour des imbéciles.

Je lui dis qu’on a vu les ateliers avec machines et qu’elle peut arrêter de nous baratiner. Là elle nous répond un truc comme : “non non, fau pas aller là-bas, moi je vais vous emmener dans un vrai atelier”.

Allez, arrête de te fatiguer et laisse-nous tranquille. La nana se marre et se dirige vers un autre occidental qui vient d’arriver sur la place.

 

Un peu plus tard dans l’après-midi, on se rend au village de Caicun, au bord du lac.

On y voit une séance photo d’un couple de jeunes mariés.

 

07 02 Dali (42)

 

Encore une balade bien agréable.

 

07 02 Dali (39)

 

07 02 Dali (40)

 

07 02 Dali (41)

 

07 02 Dali (43)

 

 

30 septembre

 

Ce matin nous avons décidé que nous n’irions pas à Lijiang par manque de temps et nous avons réservé un billet de train retour pour Kunming et enchainer sur un train pour Chengdu, dans le Sichuan.

On s’en va ensuite faire une balade dans la montagne.

 

On commence par monter 2726 marches (oui oui, on s’est amusé à les compter) pour arriver sur un chemin en balcon qui mène à un temple et une cascade.

 

07 02 Dali (45)

 

07 02 Dali (44)

 

07 02 Dali (46)

 

07 02 Dali (47)

 

07 02 Dali (48)

 

07 02 Dali (49)

 

07 02 Dali (50)

 

07 02 Dali (51)

 

07 02 Dali (52)

 

La descente est un peu rude pour les genoux mais elle nous prépare au Népal ;-)

 

En soirée, nous retrouvons Jessica et Daniel, le couple allemand rencontré en Russie puis revu en Mongolie. Après être rentrés en Allemagne pour des raisons familiales, ils ont repris leur voyage là où ils l’avaient arrêté et sont actuellement à Dali. C’est fou ce que le monde est petit !

Nous passons une très bonne soirée en leur compagnie et ce coup-ci on immortalise le moment par une photo :-)

 

07 02 Dali (53)

 

 

1er octobre

 

Rien de spécial aujourd’hui. Nous avons rendu notre chambre ce midi et en attendant notre train ce soir pour Kunming, nous patientons à la guesthouse avec une connexion internet bien lente.

Après le dîner, nous cherchons le bus pour nous emmener jusqu’à la gare. Arrivés à l’arrêt de bus, on apprend qu’il ne fera finalement pas le trajet ce soir. Ils ont changé l’heure de départ au dernier moment. On se retrouve avec d’autres chinois en galère, à la recherche d’un taxi.

Un premier taxi nous propose de nous emmener pour 20 yuan par personne. On est trois donc ça lui fait une course à 60 yuan ! Le mec se touche la nouille. Depuis quand les prix sont fixés par personne et non à la course ?…

Deux jeunes chinoises voulant aussi se rendre à la gare nous propose de partager un taxi à condition que ce ne soit pas plus de 40 yuan la course. Ça nous semble correct alors on se met tous les quatre à la recherche d’un véhicule.

J’arrête un mini-van, il propose 30 yuan la course. C’est parfait !

22h, on prend notre train de nuit. 7h20 de trajet en Hard Seat (siège dur) jusqu’à Kunming. J’écris mon journal de bord et comme souvent, cela attire l’attention des autres passagers. Les chinois sont fascinés par notre écriture et de me voir écrire autant de pages. Faut dire aussi que je ne les vois jamais écrire ou lire…

 

2 octobre

 

On arrive à Kunming vers 5h du matin. On patiente jusqu’à 9h15, départ de notre prochain train.

20h de trajet en couchettes dures nous attendent pour nous rendre à Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

Comme d’habitude, le train nous dégoûte, les draps sont sales alors on dort dans nos draps de sac, nos voisins sont bruyants. Bref un voyage fatigant malgré la couchette.

Retour à l'accueil