drapeau-tibet

 

Le Tibet, l'Everest, l'Himalaya. Ça laisse rêveur...

 

Le Tibet est une province sous contrôle du gouvernement chinois mais qui continue difficilement de se battre pour son indépendance.

 

En quittant la France, l'idée de notre voyage était de découvrir le monde tranquillement, en prenant notre temps et en prenant l'avion le moins possible.

Nous souhaitons donc traverser les frontières par voie terrestre, voire maritime, dans la mesure du possible.

 

C'est pourquoi, pour rejoindre le Népal depuis la Chine, nous voulions passer par le Tibet en prenant le train le plus haut du monde. 44h de train de Chengdu à Lhassa à travers des paysages époustouflants.

Mais ce n'est pas si simple de voyager dans une province sous emprise chinoise.

Il faut savoir qu'il est impossible de voyager de façon indépendante au Tibet. En effet il nous faut passer par un tour organisé et faire partie d'un groupe.

Après moulte recherches, nous avions trouvé une agence sur internet nous proposant un circuit de 8 jours de Lhassa à la frontière népalaise, pour 550€ par personne, incluant chauffeur et guide tibétain (obligatoires), permis de séjour au Tibet et les hébergements.

La nourriture et les visites auraient été à nos frais, ainsi que nos billets de train de Chengdu à Lhassa.

Nous aurions été rattachés à un groupe de 6 personnes qui ne se connaissent pas : un couple cinquantenaire et quatre trentenaires, tous de nationalité différente.

Nous avions envoyé par mail les copies de nos passeports et visas chinois à l'agence pour nous obtenir les permis de séjour.

 

Et puis...nous commençons à douter sur ce séjour.

Tout d'abord, nous réétudions la parcours composé principalement de visites de monastères.

On veut bien en voir deux ou trois mais là c'est près d'une quinzaine de monastères que nous devons visiter. Un peu trop pour nous, d'autant qu'il faut payer les visites à chaque fois...

En revanche il y a bien cette petite marche intéressante au camp de base de l'Everest mais on dirait que le camion nous conduit directement au camp de base et qu'on ne fait pas vraiment de randonnée...ce qui pose problème pour nous qui aimons marcher.

Un autre problème se pose : le guide doit rester en permanence avec l'ensemble du groupe. Cela signifie que les activités se font avec tout le groupe ou personne.

Franchement, ça nous embêterait de payer des visites que l'on ne veut pas faire et en même temps on ne veut pas priver le reste du groupe...

Autre inconvénient : il nous sera difficile d'échanger avec le peuple tibétain, très surveillé.

Nous avons appris via le blog d'une voyageuse rentrée récemment d'un voyage au Tibet, que ce peuple n'avait pas le droit de prononcer le nom du Dalaï-Lama, ni même de posséder une photo de lui.

Un voyageur nous a même dit qu'un de ses amis s'était fait confisquer son guide du Routard, pas très langue de bois comme nous le savons tous.

 

Payer un voyage, un peu cher pour nous, pour se faire contrôler en permanence et ne pas être libre de faire ce que l'on veut quand on veut, cela ne nous ressemble pas.

Et quand on sait que l'argent du tourisme ne profite pas aux tibétains eux-mêmes mais au gouvernement chinois... on a de moins en moins envie de contribuer à cette injustice.

 

C'est pourquoi nous rejoindrons le Népal en avion pour 500€ les deux billets.

 

Nous annulons donc notre séjour auprès de l'agence, qui manifestement le prend très mal.

En effet, le type nous trouve irresponsable d'avoir envoyé les copies de nos passeports et visas pour finalement annuler.

Il souhaite que nous lui remboursions les frais d'envoi pour le permis de séjour mais nous ne savons même pas s'il a vraiment envoyé les papiers... De plus son mail est loin d'être très commercial, il est même plutôt menaçant.

Un peu lâches, nous faisons les "morts" et arrêtons de répondre à ses mails.

Au bout de deux jours, il nous écrit un mail plus poli nous informant qu'il a compris que nous le rembourserions pas et que de ce fait, il nous a black-listé au service des permis de séjour. Nous ne pourrons donc plus jamais aller au Tibet d'après lui.

 

Nan mais pour qui il se prend ce naze ?!!! Il nous croit vraiment naïf...comme s'il pouvait black-lister les gens sans raison valable...

On a bien fait d'annuler ce voyage avec cette agence...

 

 

Retour à l'accueil