02 Cameron-Highlands (01)

 

 

Du 20 au 24 mai

 

 

Pour notre deuxième étape en Malaisie Péninsulaire, nous décidons d'aller découvrir les Cameron Highlands, la plus grande station climatique du pays offrant comme un visage alpin avec ses collines verdoyantes et ses cascades.

La région des Cameron Highlands est connue et réputées pour ses plantations de thé qui nous rappellent bien que nous sommes en Asie du sud-est.

 

Pour nous y rendre, nous prenons depuis Penang, un bus pour Tanah Rata, l'un des bourgs de la région. Le trajet est censé se faire en cinq heures mais le chauffeur roule tellement vite que nous y arrivons en quatre heures.

Il était temps pour moi d'arriver car les virages et la climatisation bien trop froide commençaient à me donner la nausée...

D'ailleurs, à propos des bus, nous sommes assez choqués de voir à quel point les chauffeurs sur-consomment les énergies.

Non seulement ils mettent la climatisation bien trop froide par rapport à la température extérieure (souvent 20°C de différence !), mais aussi il y a tellement de compagnies de bus proposant les mêmes trajets qu'au final, les bus partent quasiment à vide (à peine une dizaine de passagers dans un bus qui peut en accueillir au moins le triple !).

Et comme s'ils ne polluaient pas suffisamment, ils ont cette fâcheuse habitude de laisser les moteurs tourner quand ils sont à l'arrêt.

Et ça peut tourner une demie heure dans le vide, ça ne leur pose aucun problème !

Je sais maintenant pourquoi j'ai tant de mal à respirer depuis que nous sommes arrivés dans ce pays... :-\

 

 

Quand nous arrivons à Tanah Rata, il commence à pleuvoir. Il ne faut donc pas traîner pour trouver un hébergement.

Après en avoir prospecté plusieurs, nous choisissons la guesthouse la moins pire car il y a encore une fois dans cette région un vrai problème d'humidité.

 

02 Cameron-Highlands (32)

 

02 Cameron-Highlands (33)

 

02 Cameron-Highlands (34)

 

Durant ce séjour, la météo est une fois de plus assez pluvieuse et il nous faut sortir le matin si l'on veut apprécier les balades, car à partir de 13/14h, il se met à pleuvoir et ça dure en général tout l'après-midi :-(

 

Nous profitons donc d'une belle matinée ensoleillée pour aller nous promener dans les plantations de thé.

Comme ça nous fait du bien de marcher dans la montagne, rien que nous deux, sans guide, et gratuitement ;-)

 

Le paysage est superbe. Un véritable océan de collines de thé.

 

02 Cameron-Highlands (02)

 

 02 Cameron-Highlands (03)

 

02 Cameron-Highlands (04)

 

02 Cameron-Highlands (06)

 

02 Cameron-Highlands (05)

 

02 Cameron-Highlands (07)

 

02 Cameron-Highlands (08)

 

02 Cameron-Highlands (09)

 

02 Cameron-Highlands (10)

 

02 Cameron-Highlands (11)

 

02 Cameron-Highlands (12)

 

02 Cameron-Highlands (13)

 

Ces plantations appartiennent à l'entreprise Boh et ce sont principalement des indiens qui ramassent et participent au processus de fabrication de thé.

 

 02 Cameron-Highlands (21)

 

Au cours de la promenade, nous nous arrêtons à la fabrique de thé pour y voir sa conception.

Dans un premier temps, après être ramassées, les feuilles de thé sont triées puis pressées afin d'y extraire le jus.

Puis elles sont une nouvelle fois triées et enfin séchées.

 

02 Cameron-Highlands (14)

 

02 Cameron-Highlands (15)

 

02 Cameron-Highlands (16)

 

 

 

La fabrique disposant d'un café avec vue sur les plantations, nous en profitons pour manger une petite part de tarte avant de reprendre la balade dans les hauteurs.

 

02 Cameron-Highlands (18)

 

02 Cameron-Highlands (19)

 

02 Cameron-Highlands (20)

 

Nous marchons ensuite dans la forêt jusqu'au sommet Gunung Brinchang, à 2000 mètres d'altitude.

 

02 Cameron-Highlands (22)

 

02 Cameron-Highlands (24)

 

02 Cameron-Highlands (23)

 

02 Cameron-Highlands (25)

 

Une fois là-haut, le ciel se montre de plus en plus menaçant alors nous ne trainons pas et réussissons même à faire le retour en stop :-)

Nous avons bien fait puisqu'à peine arrivés à notre guesthouse, il se met à pleuvoir des cordes.

A croire que nous n'avons vraiment pas de chance dans ce pays puisque nous sommes tous les après-midi coincés dans notre guesthouse à cause de la pluie qui ne cesse de tomber.

 

Mais heureusement le super resto indien dans lequel nous allons manger chaque jour nous réchauffe le cœur avec ses délicieux plats épicés et ses sympathiques serveurs et cuistots ;-)

 

02 Cameron-Highlands (26)

 

02 Cameron-Highlands (27)

 

Une autre matinée, nous profitons de l'apparition de quelques rayons de soleil pour aller nous balader à pieds près des chutes Parit mais les déchets des villages jetés dans la rivière boueuse gâchent un peu le charme du site.

 

02 Cameron-Highlands (28)

 

02 Cameron-Highlands (30)

 

02 Cameron-Highlands (29)

 

Le reste de la balade n'est guère plus intéressante. Nous y voyons essentiellement des aires de jeux pour enfants.

 

02 Cameron-Highlands (31)

 

Du coup, comme chaque après-midi passé dans cette région, nous étudions nos prochaines étapes et tentons de planifier notre séjour en Malaisie, ce qui n'est pas simple du tout !

 

Pour commencer, la Malaisie se compose de deux morceaux de terre : la Malaisie Péninsulaire (où nous sommes actuellement) qui a pour pays voisins la Thaïlande et Singapour, et la grosse île de Bornéo que la Malaisie se partage avec l'Indonésie et le Brunei.

Entre les deux, il n'y a que la mer. Ce qui signifie devoir prendre un avion pour aller de la péninsule à Bornéo.

Ce qui signifie également acheter les billets d'avion suffisamment tôt (au moins 3 semaines avant la date du vol) pour ne pas les payer trop cher...

Et c'est là que ça coince ! Nous n'avons pas du tout l'habitude de planifier nos étapes aussi longtemps à l'avance.

Nous devons donc pour cela anticiper ce que nous aurons envie de visiter et ensuite comparer les différents vols intérieurs pour dépenser le moins de sous possible.

Il y a un endroit où nous souhaitons absolument aller sur Bornéo, c'est l'île de Sipadan.

Sipadan serait l'un des plus beaux sites de plongée au monde, ça pourrait être une très belle expérience pour Guigui.

Seulement voilà, pour aller à Sipadan, il faut aussi réserver au moins quatre semaines à l'avance, et les packages comprenant hébergement et plongée sont super chers !

Pour deux, il fait compter au moins 1500€ pour 5 jours en pension complète et plongée incluse pour Guigui. Mais selon les hôtels, les prix peuvent grimper à plus de 2000€ pour à peine une semaine !

Pourquoi prendre un package nous direz-vous ? Bah parce qu'il n'y a que ça !

Parmi les resort disponibles et les moins chers, nous avons choisi de séjourner chez Bornéo Divers sur l'île de Mabul, à un quart d'heure de bateau de Sipadan. Nous y serons pour la deuxième quinzaine de juin :-)

Bien que cela représente un sacré budget dans notre voyage, nous allons quand même y aller car la plongée semble vraiment valoir le coup d'œil...

 

 

Quoiqu'il arrive, après les Cameron Highlands, nous allons à Kuala Lumpur. Nous avons déjà acheté nos billets de bus et avons trouvé une hôte pour nous héberger en couchsurfing.

Après Kuala Lumpur, nous voulions aller sur l'île Tioman mais la météo n'annonce rien de beau ces prochains jours.

Décidément il ne fait beau nulle part dans ce pays, excepté sur l'île de Bornéo visiblement...

Alors nous écourtons notre séjour sur la péninsule et réservons un vol depuis Kuala Lumpur, pour Kota Kinabalu, dans la région du Sabah.

 

Les trajets étant trop longs sur l'unique route de Bornéo, nous décidons de ne pas visiter la région du Sarawak et d'explorer uniquement le Sabah.

 

Maintenant que notre programme est quasiment fait pour le mois de juin, nous espérons que le soleil sera au rendez-vous...

 

Retour à l'accueil